MArianne Lt

 

Marianne Le Tron

Après quelques années de pratique professionnelle en psychiatrie, Marianne Le Tron découvre en 1978 le travail et la vie de la Compagnie Roy Hart Théâtre en Cévennes, et devient membre du groupe. Dès lors, son expérience artistique s'enrichit d'expériences dans une diversité de disciplines (théâtre, chant, danse, clown, improvisation, conscience corporelle et anatomique) qui ont nourri son jeu d'acteur, sa pratique du chant, son enseignement de la voix et son approche à l'être humain. Elle a joué dans plusieurs créations  dont la première version de Pagliacci (1981) Kaspar(1984) et Moby Dick (1988) qui fut la dernière création de  la Compagnie Roy Hart Théâtre. Elle est membre fondateur du Centre Artistique International Roy Hart, structure qui en a pris le relai pour la diffusion pédagogique et artistique du travail de la voix. Marianne intervient dans des contextes professionnels  et culturels très variés (compagnies artistiques, entreprises, accompagnement à la création etc..). Dans une perspective d'approfondissement et d'ouverture de 2005 à 2008, elle suit une formation diplômante dans l'approche de l'Ecoute Centrée sur la Personne de Carl Rogers, souhaitant relier l'expérience de chanter à celle d'exprimer et communiquer le vécu de chaque Personne. En 2015 elle s'est engagée dans une année de formation en Mouvement Authentique avec Mandoline Whittlesey pour relier plus intimement la voix au corps et ouvrir des espaces dynamiques de création. Actuellement, elle est membre de la distribution de "Génération" spectacle musical qui rassemble 6 membres historiques de la Cie Roy Hart Théâtre autour d'un pianiste, joue en compagnie d'une danseuse et d'un musicien une performance basée sur le conte traditionnel inuit "la fille squelette", chante dans le groupe vocal "Tutti Quanti " et participe à la création du "Bal Détourné" qui allie musiques-danses traditionnelles à d'autres formes d'expressions artistiques.